post

Véranda trop froide en hiver : les solutions

La véranda est très pratique pour ceux qui désirent gagner plus de place au sein de leur demeure. En effet, cette extension de la maison permet de disposer d’un espace de vie complémentaire qui peut être aménagés en toutes catégories de pièces. Seulement voilà, on rencontre parfois des problèmes de basse température dans cet espace de vie lors de l’hiver, même lorsque le système de chauffage est allumé. Ces problèmes d’inconfort thermique peuvent être dus par plusieurs raisons. Vous devez les identifier afin d’apporter les solutions adéquates.

Les raisons possibles de la basse température dans une véranda en hiver

Lorsque vous sentez qu’il fait trop froid ou pas assez chaud dans votre véranda lors des saisons froides alors que le chauffage est en marche, vous devez savoir qu’une telle situation a plusieurs causes possibles.

Tout d’abord, cela peut être causé par la défectuosité de votre système de chauffage central. En effet, il se peut que le chauffage principal de votre maison n’arrive plus à chauffer convenablement toutes les pièces. Si c’est le cas, vous devez songer à le remplacer par un nouvel appareil de chauffage.

Dans le même ordre d’idée, une basse température au niveau de votre véranda peut aussi être due à la faible puissance de votre système de chauffage central. Il ne peut pas couvrir les besoins en chauffages de toutes les pièces de votre maison. Face à une telle situation, vous avez le choix entre le remplacement de votre appareil de chauffage par un appareil plus puissant ou l’installation d’un système de chauffage d’appoint au sein de votre véranda. Ce chauffage d’appoint peut être un radiateur ou un convecteur électrique, un poêle à bois ou un poêle à granulés, etc.

L’inconfort thermique dans la véranda en hiver est également souvent causé par une isolation non optimale des vitrages et du sol de ladite véranda. En effet, ces parois peuvent être responsables d’une déperdition thermique importante si elles ne sont pas bien isolées. D’ailleurs, les travaux d’isolations sont moins onéreux et plus faciles à réaliser que les investissements dans les systèmes de chauffages.

L’optimisation de l’isolation des vitrages et du sol de la véranda

Les vérandas se caractérisent par leur importante surface vitrée, elle dispose de nombreux vitrages. Cette grande paroi en contact avec l’extérieur peut donc causer des pertes de chaleur considérables si son isolation n’est pas bien réalisée. C’est pourquoi l’optimisation de l’isolation des vitrages de votre véranda est l’une des solutions idéales pour remédier aux problèmes de températures basses.

Pour ce faire, commencez d’abord par vérifier l’étanchéité du vitrage de votre véranda et améliorez là si elle n’est pas parfaite cette étanchéité. Plusieurs solutions s’offrent à vous :

– installer un store ou des rideaux de couleurs foncés afin d’absorber la chaleur,

– faire installer des stores intérieurs thermo-réflécteurs qui intègre une couche de ouates isolante entre la surface réfléchissante et la surface décorative extérieure,

– faire installer des volets roulants au niveau des parois verticales ainsi que sur le toit. Fermez-les une fois la nuit tombée afin de réduire les pertes de chaleurs nocturnes.

n

Au sein d’une véranda, les déperditions thermiques ne s’opèrent pas uniquement à travers les vitrages, elles peuvent également s’opérer via le sol. Aussi, ne négligez pas non plus son isolation afin de profiter d’une chaleur confortable dans votre véranda. Vous pouvez soit refaire entièrement le sol afin d’améliorer son isolation soit poser des tapis ou des moquettes soit repeindre le sol dans une couleur plus sombre qui lui permettra d’emmagasiner de la chaleur. Notez toutefois que vous pouvez cumuler tous ces différents aménagements pour obtenir un résultat encore plus meilleur.