post

Motoriser un portail : comment faire ?

En route vers la maison connectée, nous devons faire face à la domotisation de toutes les installations à la maison, et ce, depuis le portail. De plus en plus privilégié du fait de sa praticité, le portail motorisé est devenu une tendance dernièrement. Pourtant, beaucoup n’ont pas les compétences nécessaires pour installer un portail équipé d’un système de motorisation. On vous éclaire le sujet dans cet article avec tous les détails sur la motorisation de portail. Bonne lecture !

Les différents types de motorisation de portail

Le système de motorisation de portail n’est pas le même pour un portail battant et pour un portail coulissant. En effet, si vous disposez d’un portail battant, vous pouvez accompagner votre installation par une motorisation à bras articulés. Ce type de motorisation est idéal pour un portail battant dont chaque vantail doit être inférieur à 2 m de largeur.

Vous pouvez aussi choisir une motorisation de portail à vérins qui est le plus utilisé. Ce dispositif peut être installé sur un portail lourd qui n’est pas en PVC ou bien en aluminium. Il est aussi possible de choisir la motorisation enterrée qui donne plus d’esthétique à l’ensemble de l’installation vu qu’elle est très discrète.

Les étapes d’installation d’une motorisation de portail à bras articulés

La première chose à faire pour ce type d’installation est précisée la position du bras articulé. Une fois que c’est fait, vous pouvez reporter sur le pilier la hauteur de la traverse où le bras va être installé. Ensuite, marquez les trous de fixations du moteur de la motorisation sur le pilier. La phase suivante consiste à percer les piliers et y insérer les cavités des chevilles qui sont scellées dans le support. Après, il faut positionner le bloc-moteur sur le pilier et raccorder la platine métallique sur la ligne de terre sans oublier de bien vérifier le niveau.

Maintenant, vous devez engager le bras dans le moteur et le replier pour que les deux parties s’assemblent pour simplifier l’articulation du bras qui se fixe au portail. Lorsque l’extrémité du bras est fixée sur la plaque de fixation du vantail, elle s’associe à l’axe souple permettant ainsi le mouvement du bras (sans risque d’arrachement de la plaque).

Au moment de déplier le bras jusqu’au vantail, il faut également repérer la position de la plaque de fixation et ainsi visser la plaque à la bonne position sans oublier de replacer l’axe. Ensuite, vous devez réaliser les raccordements des fils électriques au moteur de l’installation. Ici, il est très important de suivre à la lettre toutes les indications dans la notice d’installation livrée avec les équipements pour éviter le dysfonctionnement du système de motorisation. Enfin, vous devez ouvrir le vantail jusqu’à la position de votre choix et placer la butée de blocage du bras pour limiter la course au moment de l’ouverture de chaque vantail. En général, quand vous choisissez d’installer un portail équipé d’une automate, le kit de motorisation est livré avec une notice d’installation qui vous sert de guide tout le long de l’installation du dispositif.